Voyages combinés

Je vous propose découvrir la Géorgie avec ses pays limitrophes l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Mes circuits vous donneront la possibilité de visiter les différentes cultures, traditions et paysages entre le Grand et le Petit Caucase ainsi que la Mer Noir et Mer Caspienne.  

Caucase chrétien

(Arménie – Géorgie, 16 jours)
Jour 1: ARRIVÉE A EREVAN: Transfert et installation à l’hôtel.
Jour 2: EREVAN / GARNI/GUEGHARD / EREVAN: Petit déjeuner. Transfert à Gueghard, visite du monastère médiéval, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le complexe a été fondé au XIII siècle. La particularité du monastère est de présenter une partie souterraine dans laquelle les prêtres s’exercent pour leur liturgie. Une chapelle inférieure porte les armes de la famille Prochian, deux lions affrontés surmontés d’un autre lion attaquant un bœuf et soulignés de l’aigle enlevant dans ses serres un agneau. Pique-nique dans la nature. Randonnée vers le temple païen de Garni construit au 1 siècle par le roi arménien Tiridate. Selon la légende, ce merveilleux  monument a été dédié au roi du soleil Mihr. Diner à Garni, dans une famille rurale. Possibilité de prendre des connaissances des traditions rurales arméniennes. Transfert à Erévan. Nuit à l’hôtel.
Jour 3: EREVAN / KHOR VIRAP / NORAVANK / GORIS : Petit déjeuner. Visite du monastère de Khor Virap, situé dans la vallée d’Ararat contre la Montagne Biblique Ararat où l’Arche de Noé s’était arrêtée. L’importance de celui – ci est liée à Grégoire l’Illuminateur qui a introduit le christianisme en Arménie en 301. Selon l’historiographe arménien Agatanguégos, le roi Tigran Mets (Tigran le Grand) a enfermé Grégoire l’Illuminateur dans une fosse (virap) où il a survécu miraculeusement durant 13 ans. Lorsque le roi, après avoir martyrisé Gayané, Hripsimé et leurs compagnes, a tombé malade, Grégoire l’Illuminateur  a apparu comme seul capable de le soigner. Il a guéri le roi et l’a converti au christianisme. Déjeuner au restaurant ou dans une grotte. Randonnée vers le complexe monastique médiéval de Noravank en passant à côté d’une zone ornithologique très importante et des grottes. Noravank a été le centre spirituel des princes de la région de Syunik. Le monastère est exceptionnel par un bas-relief unique du Dieu le Père. Le complexe comprend aussi plusieurs khatchkars, parmi lesquels les khatchkars du célèbre sculpteur arménien Momik. Transfert au village de Khndzoresk. Randonnée vers les troglodytes de Khndzoresk et le tombeau du chef de l’armée éminent Mkhitar Sparapet. Le village est célèbre par son pont suspendu qui lie les deux parties du  vieux Khndzoresk. Ce pont à 160 mètres de longueur, 63 mètres de hauteur et 1,5 mètre de largeur. Diner  et nuit à Goris.
Jour 4: GORIS / TATEV/CARAHUNGE / EGHEGIS / HERMON : Visite de l’ensemble monastique de Tatev fondé au 4 siècle. Tatev a été un centre spirituel et culturel construit graduellement, principalement à la fin du 9ème et au début du 10ème  siècle. Au milieu de la cour se dresse une colonne oscillante, l’unique construction qui s’est conservé malgré les plusieurs tremblements de terre. Le monastère est accessible par le téléphérique construit en 2010, appelé  <<Tatever>> le plus long au monde.  Transfert à la ville de Sissian, ensuite à Karahounge  (Stonhenge arménien datant de 5 e millénaire av. J. C.). C’est un ensemble de centaines de pierres verticales. Toutes les pierres du monument sont de basalte et certaines ont des trous. Le site serait un ancien observatoire destiné à suivre les mouvements des étoiles et à déterminer le temps. Déjeuner – pique- nique. Randonnée dans le village d’Egheguis.  Transfert et nuit à Hermon, près d’Eghegnadzor.
Jour 5: HERMON / SELIM / SEVAN : Petit déjeuner. Randonnée vers l’église de Zorats en passant par le village et visite des cimetières juifs de 13-14 siècles découverts en 2009. Continuation vers le Caravansérail de la dynastie Orbélian (XIV s.). Construit en 1332 par le Prince Chesar Orbélian, ce Caravansérail est un splendide témoin du passé. Sur la Route de la Soie, il permettait de relier la Perse à l’Occident. Déjeuner pique – nique. Transfert vers le lac Sévan. Temps libre (possibilité de prendre le bateau pour un tour du lac d’une demie – heure). Diner et nuit à Sévan.
Jour 6: SEVAN/DILIJAN/PARZ LITCH /DILIJAN : Petit déjeuner. Transfert à la ville de Dilijan qui se distingue par sa magnifique nature et ses forêts denses. Promenade à Dilijan (centre-ville, quartier << Ancien Dilijan>>, amphithéâtre…). Notre route continue vers le monastère médiéval de Haghartsin situé en pleine nature. Puis transfert vers le lac Parz entouré de forêts. Déjeuner. Randonnée vers le village de Gosh. Visite de l’ensemble monastique de Goshavank, centre spirituel et culturel du Moyen Age, situé dans le cours supérieur du fleuve Aghstev. L’église principale du monastère, Sainte –Mère –de – Dieu  (St. Astvatsatsin), est précédé d’un gavit, deux autres églises (St. Grigor et St.Grigor Lousavorich), plusieurs chapelles et bibliothèque complètent le site. Diner et nuit à Dilijan.
Jour 7: DJERMOUK/GNDEVAZ/TATEV : Petit déjeuner. Promenade dans le centre de Djermouk et visite de sa Galerie thermale et de la Cascade magnifique. Randonnée vers le village de Gndévaz. Le chemin passe à travers les gorges merveilleuses. Visite de l’église médiévale de Gndévank situé au bord gauche de la rivière Arpa. L’église a été construite en 931 -938. Pique – nique dans la nature. Visite de l’ensemble monastique de Tatev fondé au 4 siècle. Tatev a été un centre spirituel et culturel construit graduellement, principalement à la fin du 9ème et au début du 10ème  siècle. Au milieu de la cour se dresse une colonne oscillante, l’unique construction qui s’est conservé malgré les plusieurs tremblements de terre. Le monastère est accessible par le téléphérique construit en 2010, appelé  <<Tatever>> le plus long au monde. Transfert à Goris. Diner et nuit à l’hôtel à Goris.
Jour 8: DILIJAN /ALAVERDI : Petit déjeuner. Départ vers la région de Tavouch. Visite du complexe monastique Randonnée vers le complexe monastique de Haghpat fondé au 10 siècles. Une école et une bibliothèque fonctionnaient ici aux 11 -13 ème siècles. Ces ensembles architecturaux et artistiques sont tous les deux inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO et figurent parmi les plus grands foyers culturels et spirituels du pays (pique – nique dans la nature). Diner et nuit à l’hôtel à Alaverdi.
Jour 9 : ALAVERDI/AKHTALA / TBILISSI: Petit déjeuner. Visite du fort d’Akhtala  et son  église  des 12 – 13 siècles connus par la richesse de ses fresques. Transfert à la frontière de Géorgie. Changement de guide et de chauffeur. Arrivée à Tbilissi.
Jour 10 : TBILISSI: Petit déjeuner à l’hôtel. Début des visites dans la matinée. Située sur les rives de la rivière Koura, Tbilissi (ex-Tiflis) est depuis l’antiquité un nœud stratégique au coeur du Caucase. Nous débuterons notre visite par une promenade dans la vieille ville, miroir de la dimension multiculturelle de la cité. De l’Eglise de Metekhi (XIIIe siècle), nous gagnerons le quartier d’Abanotoubani, célèbre pour ses bains dont ceux d’Orbeliani honorés autrefois des visites de Pouchkine et d’Alexandre Dumas. Puis nous nous promènerons dans le Vieux Tbilissi, l’âme de la ville, pour y découvrir ses maisons traditionnelles à balcons de bois, ses vieilles églises (la Cathédrale de Sion, l’Eglise d’Anchiskhati, datée du VIe siècle), sa mosquée, autant de témoignages vivants de la diversité sociale et confessionnelle de la ville. L’après-midi sera consacrée à la découverte du Musée National, haut-lieu de l’histoire de la Géorgie du IVe au XXe siècle (orfèvrerie, icônes, émaux cloisonnés, peinture moderne). Enfin, nous irons voir la monumentale Cathédrale de la Trinité (Sameba), construite en 2000, le symbole de la nouvelle Géorgie. Déjeuner au cours de visite. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.
Jour 11 : TBILISSI / MTSKHETA / KOUTAISSI : Petit déjeuner à l’hôtel Nous quitterons ce matin Tbilissi pour rejoindre la ville de Koutaïssi en passant par Mtskheta. Mtskheta fut l’ancienne capitale du Royaume d’Ibérie durant près de 1000 ans et un des hauts lieux du christianisme géorgien. Nous visiterons, sur les hauteurs de la ville, la belle Eglise de la Croix (Djvari), bâtie au VIe siècle et considérée comme un des plus anciens sanctuaires du Caucase. Puis nous descendrons dans le centre de Mtskheta où se trouve, protégée par ses remparts, la Cathédrale de Sveti Tskhoveli. Classée au Patrimoine mondiale de l’UNESCO, la cathédrale fut édifiée au XI e siècle, c’est un des chefs-d’œuvre de l’architecture de la Géorgie médiévale, autant pour son architecture que pour ses peintures murales. Continuation vers Imereti en passant la ville Gori. Déjeuner dans la ville de Gori, la ville natale de Bessarionovitch Djougachvili alias Joseph Staline. (La possibilité visiter le musée de Staline) Avant d’arriver à Koutaïssi, nous visiterons le Monastère de Ghelati. Posé sur une colline verdoyante, le monastère fut fondé par le roi David le Constructeur au XIIe siècle et fut considéré longtemps comme le centre intellectuel du royaume. Il abrite l’église de la Nativité de la Vierge dont l’abside est décorée d’une rare mosaïque byzantine du XIIe siècle et des fresques du XVIe siècle. Dîner et nuit à Koutaïssi dans une maison d’hôtes.
Jour 12 : KOUTAISSI / ZUGDIDI / MESTIA : Petit déjeuner chez vos hôtes. Puis départ vers la ville de Mestia. Nous traverserons d’abord les grandes plaines de la Mingrélie, l’ancien pays de l’antique Colchide jusqu’aux contreforts du Grand Caucase. Là, après un arrêt dans la ville de Zugdidi pour y déjeuner, nous aborderons la Svanétie pour rejoindre la ville de Mestia (1500 m), classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Visite de musée ethnographique de Mestia, riche par les anciennes icones. Dîner et nuit à l’hôtel à Mestia.
Jour 13: MESTIA / USHGULI / MESTIA : Petit déjeuner à l’hôtel. Le matin départ vers le village Ushguli (1900 m), situé au pied du mont Chkhara (5068 m), c’est l’un des plus hauts villages habités d’Europe, protégé par une vingtaine de tours de pierre sèches, à l’écart de tout : un des points fort de cette découverte de la Géorgie. Nous visiterons le village, la petite Eglise de la Dormition avant d’entamer une promenade (environ 3 heures A/R, dénivelé environ 70 mètres) dans la Vallée d’Engouri, vers le glacier de Chkhara. Le déjeuner sera pris sous la forme d’un pique-nique. Retour à Mestia, dîner et nuit à l’hôtel.
Jour 14: MESTIA : Petit déjeuner à l’hôtel. Le matin nous quitterons l’hôtel pour une balade  en pleine nature assortie d’un pique-nique (environ  5 heures A/R, dénivelé d’environ 150 mètres). De retour à Mestia, nous visiterons une Tour de guet traditionnelle svane.  Dîner et nuit à l’hôtel.
Jour 15 : MESTIA / ZUGDIDI / BATUMI:  Petit déjeuner à l’hôtel. Le matin nous redescendrons les contreforts du Caucase pour rejoindre la ville de Batumi au bord de la mer Noire. Sur la route visite de l’église de Transfiguration de Tsalendjikha, connue par ses belles fresques de XIV s. Déjeuner en cours de route à Zugdidi. Ancien comptoir grec, plus tard soumise aux Turcs puis aux Russes, Batumi fut chantée par les poètes (Mandelstam) et par les peintres avant de devenir la capitale de la province d’Adjarie. Grand port de négoce et ville de plaisance, elle s’étire sur les bords d’une mer Noire qui est bleue azur ! Elégante, impériale, la ville parle de son passé et expose son architecture du XIXe siècle, mais Batumi est aussi en pleine mutation, industrieuse et dynamique, balnéaire et culturelle, elle est un symbole fort de la Géorgie du XXIe siècle. Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel à Batoumi
Jour 16: BATUMI / TBILISSI: Petit déjeuner à l’hôtel et le départ à Tbilissi. Sur la route visite des grottes de Prométhée, un des plus grands parcs souterrains en Europe. Déjeuner et continuation la route vers Tbilissi. Arrivée à Tbilissi fin après – midi. L’installation à l’hôtel. Dîner de départ dans un restaurant géorgien de Tbilissi. Nuit à l’hôtel au centre de Tbilissi.
Jour 17: TBILISSI /Départ: Transfert pour l’aéroport de Tbilissi et le départ.

Le périple de la Mer Caspienne à la Mer Noire

(AZERBAIDJAN – GEORGIE 14 jours)
Jour 1 : ARRIVEE A BAKOU. Transfert à l’hôtel.
Jour 2 : BAKOU: L’allée des Martyres et Panorama de Bakou Descente en Funiculaire  et la vielle ville. Visite de la vieille ville de Bakou (Itchérichéher) : sa forteresse du Moyen Âge, ses nombreuses mosquées, ses rues étroites, ses hammams, ses caravansérails, ses boutiques d’antiquités, de souvenirs et de tapis, ses villas construites au début du xixe-xxe siècles par des magnats du pétrole locaux et étrangers (famille Rothschild, frères Nobel, etc.). Visite du Bakou moderne : ses gratte-ciel construits par les « nouveaux Azerbaïdjanais ». Le palais des Chirvanchahs. Le palais des Chirvanchahs, un chef-d’œuvre de l’architecture azerbaïdjanaise, a été construit au début du xve siècle et constitue un site qui comprend le divankhane, le caveau de Chirvanchahs, la mosquée du palais (1441) avec son minaret, des bains et le mausolée du scientifique de la cour Seyid Yakhya Bakouvi. En 1964, ce site a été déclaré musée et reste maintenant sous la protection de l’État. Déjeuner. La Tour de la Vierge et le reste de la vielle ville. La « tour de la vierge » est un symbole architectural de Bakou. Selon la version officielle, la tour vierge est une appellation typiquement turque pour une tour qui n’a jamais été prise, étant donc « vierge ». La construction de 30 mètres de haut, érigée au XIIe siècle, est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Visite du centre de Bakou et la place des fontaines (S’il nous reste du temps)
Jour 3 : BAKOU / GOBUSTAN / MOSQUE BIBIHEYBET / TEMPLE DU FEU / YANAR DAG : Réserve de Gobustan. Voyage au musée de Peintures rupestres de Goboustan, situé à 65 km de la mer Caspienne, au sud de Bakou. Ce musée compte des milliers de peintures rupestres appartenant à l’âge de pierre, avec des images de personnes, de bateaux, d’animaux et des scènes de chasse, ainsi que des inscriptions laissées par l’armée d’Alexandre le Grand et des légions romaines. À proximité se trouvent également des volcans de boue actifs. Le volcan de boue le plus haut du monde (400 m de hauteur) Toragay se trouve également dans cette réserve. Déjeuner au bord de la mèr Caspienne. Mosqué Bibiheybet et pèlerinage. Centre de Heydar Aliyev. Un batîment exeptionnel. Architècte Zaha Hadid. Temple du feu. Le temple d’Ateshgah (ou temple du feu) est situé en périphérie de Bakou, à Sourakhani. C’est un lieu de culte zoroastrien (culte du feu) ancestral et est encore de nos jours en lieu de pèlerinage. Sur ce lieu de culte, le temple que nous retrouvons a été construit au 18ème siècle par une communauté indienne vénérant Shiva jusqu’à son dernier occupant qui a quitté les lieux en 1880. Depuis il a perdu de son panache et le gaz naturel qui nourissait le temple a été remplacé par des conduiotes d’oléoducs au milieu du 19ème siècle. Pourtant, avec un peu d’imagination, le site respire encore les cultes d’un autre temps et les pratiques ascétiques dont les murailles centenaires ont été témoins. Montagne qui brule (Yanar dag) Yanar Dag est un volcan d’Azerbaïdjan surnommé la montagne de feu. Situé sur la péninsule d’Absheron, à 25 kilomètres au nord-est de la capitale de Bakou, il culmine à 116 mètres au dessus d’une poche de gaz naturel et un feu éternel y brûle depuis tout temps. Promenade au bord de la mèr Caspienne
Jour 4 : DIRI BABA /MOSQUEE DJUMQ DE CHQMQKHI/LAHIC : Le mausolée de Diri-Baba, à deux étages, est construit sur le versant d’une montagne dans la ville de Goboustan (Maraza). Ce monument occupe une place particulière dans l’histoire de l’architecture en Azerbaïdjan, en raison de l’originalité de l’image architecturale, de la composition unique de la construction et de son rapport étroit avec la nature. Il existe un certain nombre de caractéristiques intéressantes et créatives de l’architecture de ce bâtiment : la combinaison des formes souples de la solution spatiale et d’une nature pittoresque, l’esprit sérieux de la masse architecturale sur fond de nature chaotique, l’organisation spatiale pertinente des vides internes, l’équilibre parfait des volumes internes, la beauté des ornements sculptés, etc. La ligne décorative qui sépare les étages du bâtiment signale l’âge du monument, qui date de 1402. Les motifs des trompes de la salle du dôme, par leur beauté et leur travail, sont considérés comme appartenant au même niveau de qualité que les travaux de décoration du palais des Chirvanchahs. Selon l’inscription gravée sur l’une des trompes, ce mausolée a été construit par le fils du maître Hadji. Le style d’architecture relie également ce bâtiment au palais des Chirvanchahs, construit à Bakou au XVe siècle. Mosquée Djuma de Chamakhi. La mosquée Djuma à Chamakhi, étant l’un des monuments historico-architecturaux du peuple azerbaïdjanais était construite en 743. La mosquée endommagée sérieusement par d’horribles tremblements de terre survenus en 1859 et en 1902 à Chamakhi, avait été reconstruite au début du XXs. Cimetière de 7 Coupoles Les monuments du XVIIIe siècle et du début du XIXe siècle ont été construits principalement pour l’usage personnel des khans. L’un de ces monuments est le fameux tombeau Yeddi Gumbez (« sept dômes »), situé sur le cimetière de Chamakhi. Quatre mausolées de type Yeddi Gumbez ont été préservés dans le pays. Les scientifiques considèrent que ces mausolées ont été construits pour des personnes appartenant à la famille du dernier khan de Chamakhi, Moustafa Khan. La pierre tombale de l’un de ces mausolées indique qu’il a été construit en 1810 pour la mère de Moustafa Khan. La même inscription contient également le nom de l’architecte, qui se désigne lui-même comme « maître d’architecture Taghi ». En Azerbaïdjan, le tombeau Yeddi Gumbez fait partie du groupe des tombeaux à huit branches. Néanmoins, la partie supérieure du tombeau est couverte d’un dôme commun, et non d’un dôme en forme de pyramide, comme c’est habituellement le cas. Déjeuner. Lahic. Le village de Lahidj se situe à 1211m d’altitude. La majorité de la population parle Parsan. Lahidj est un exemple original de l’architecture et de l’urbanisation en Azerbaïdjan. Les rues et les places sont revêtus de pierre, le système de canalisation et d’approvisionnement en eau potable est très développé, dans ce village qui a préservé son image médiévale, se trouve l’une des plus anciennes canalisations du monde. Toutes les maisons de Lahidj sont bâties en pierre taillée. Diner
Jour 5 : DIDJ / CHOUKHOURQABALA/PALAIS DE KHAN/TEMPLE ALBANIEN : Village NIDJ et ses églises. Un village chrétien avec la population « Udi » (un peuple caucasien). L’Eglise chrétien. Choukhour Qabala. Les fouilles archéologiques du premier capital de l’Albanie de Caucase et ses mûrs. Déjeuner à Chéki. Palais de Khan Le Palais de chahs de Chéki (1762) éveille l’intérêt particulier de tous les touristes, parce que c’est le cas rare de l’architecture nationale avec les traditions de l’architecture de palais. On sait, qu’on n’a pas utilisé un clou pendant la construction du palais. On sait aussi, que les vitres colorées pour chébéqué (c’est la mosaïque natinale) on les a apportées de Venise. Temple Albanien. Le temple Albanien (1-11siècles) dans le village Kiche où le Norvège illustre Thor Heyerdahl faisait ses recherches plusieurs fois. Le buste du voyageur établi là en témoigne. Prison de Chéki. Le palais d’hiver du Khan
Jour 6: CHEKI/ KARAVANSERAILLE/ALBAN KISH/BALAKEN/GEORGIE : Matin visite au bazar de Sheki, où tous les ingrédients du bazar d’Asie Centrale sont présents : épices, pâtisseries (halva), produits frais, maisons de thé et restaurants. Carvansaraille. Les anciens quartiers de Sheki offrent deux caravansérails sur les cinq que présentait la ville au temps de sa splendeur. Le caravansérail supérieur couvre une surface de 6000 m² sur un terrain légèrement en pente qui domine la rivière. La façade, sur la rue, compte trois étages de brique rosée, fait rare, et s’ouvre par un grand porche sculpté qui donne sur une coupole entièrement ouvragée. Avec ses 300 cellules, il est converti en hôtel. Le caravansérail inférieur, le plus vaste du Caucase, offre une cour centrale entourée de piliers et dotée d’un grand bassin. Construit au XVIIe. Mosquée de Vendredi. Une mosquée du XIX scièle qui est transformé dans une salle de sport pendant l’époque de l’USRR et rétransformé en mosquée dans les années 1990. Le temple Alban Kish. A Kish, petit village de montagne à l’héritage culturel très ancien. Les habitations en pierre, alignées le long de ruelles pavées et pentues, sont souvent ouvertes sur de grands jardins à la délicieuse fraîcheur. Un Temple Albanien, datée du I-XIème siècle de notre ère a été construite sous le patronat de saint Élisée, disciple du Christ. Avec un mini transept supplémentaire et un autel inséré dans une estrade semi-elliptique, elle présente une grande originalité. Transformée en musée, elle n’en reste pas moins un lieu de pèlerinage pour les Azerbaïdjanais. Balaken. Passage de l’Azerbaïdjan à la Géorgie. Changement de  guide et chauffeur et le départ vers la ville Sighaghi. Promenade dans la ville puis diner et nuit à Sighnaghi.
Jour 7: SIGHNAGHI/ TELAVI /TBILISSI: Le matin Découverte de la petite église de Bodbé, où repose Sainte Nino, évangélisatrice de la Géorgie au IV° siècle. Visite de Tsinandali, résidence princière où vécut le poète géorgien Tchavtchavadzé. Départ pour la ville Telavi Déjeuner dégustation à Telavi. Départ à Tbilissi. Dîner au restaurant géorgien à Tbilissi.
Jour 8: TBILISSI : Petit déjeuner à l’hôtel. Début des visites dans la matinée. Située sur les rives de la rivière Koura, Tbilissi (ex-Tiflis) est depuis l’antiquité un nœud stratégique au coeur du Caucase. Nous débuterons notre visite par une promenade dans la vieille ville, miroir de la dimension multiculturelle de la cité. De l’Eglise de Metekhi (XIIIe siècle), nous gagnerons le quartier d’Abanotoubani, célèbre pour ses bains dont ceux d’Orbeliani honorés autrefois des visites de Pouchkine et d’Alexandre Dumas. Puis nous nous promènerons dans le Vieux Tbilissi, l’âme de la ville, pour y découvrir ses maisons traditionnelles à balcons de bois, ses vieilles églises (la Cathédrale de Sion, l’Eglise d’Anchiskhati, datée du VIe siècle), sa mosquée, autant de témoignages vivants de la diversité sociale et confessionnelle de la ville. L’après-midi sera consacrée à la découverte du Musée National, haut-lieu de l’histoire de la Géorgie du IVe au XXe siècle (orfèvrerie, icônes, émaux cloisonnés, peinture moderne). Enfin, nous irons voir la monumentale Cathédrale de la Trinité (Sameba), construite en 2000, le symbole de la nouvelle Géorgie. Déjeuner au cours de visite. Dîner en ville. Nuit à l’hôtel.
Jour 9 : TBILISSI / MTSKHETA /KAZBEGUI : Petit déjeuner à l’hôtel Nous quitterons ce matin Tbilissi pour rejoindre la ville de Koutaïssi en passant par Mtskheta. Mtskheta fut l’ancienne capitale du Royaume d’Ibérie durant près de 1000 ans et un des hauts lieux du christianisme géorgien. Nous visiterons, sur les hauteurs de la ville, la belle Eglise de la Croix (Djvari), bâtie au VIe siècle et considérée comme un des plus anciens sanctuaires du Caucase. Puis nous descendrons dans le centre de Mtskheta où se trouve, protégée par ses remparts, la Cathédrale de Sveti Tskhoveli. Classée au Patrimoine mondiale de l’UNESCO, la cathédrale fut édifiée au XI e siècle, c’est un des chefs-d’œuvre de l’architecture de la Géorgie médiévale, autant pour son architecture que pour ses peintures murales. Départ dans la région montagneuse prenant la route militaire. Arrivée à Kazbegui  et visite de l’église de Trinité qui se trouve à 2200 m. au pied du mont Kazbek. (Visite pédestre – 2h al/rt,). Nuit et diner à Kazbegui.
Jour 10 : KAZBEGUI / GORI / KOUTAISSI : Le matin départ vers Imereti en passant la ville Gori. Déjeuner dans la ville de Gori, la ville natale de Bessarionovitch Djougachvili alias Joseph Staline. (La possibilité visiter le musée de Staline) Avant d’arriver à Koutaïssi, nous visiterons le Monastère de Ghelati. Posé sur une colline verdoyante, le monastère fut fondé par le roi David le Constructeur au XIIe siècle et fut considéré longtemps comme le centre intellectuel du royaume. Il abrite l’église de la Nativité de la Vierge dont l’abside est décorée d’une rare mosaïque byzantine du XIIe siècle et des fresques du XVIe siècle. Dîner et nuit à Koutaïssi dans une maison d’hôtes.
Jour 11: KOUTAISSI/ZUGDIDI / MESTIA : Petit déjeuner chez vos hôtes. Puis départ vers la ville de Mestia. Nous traverserons d’abord les grandes plaines de la Mingrélie, l’ancien pays de l’antique Colchide jusqu’aux contreforts du Grand Caucase. Là, après un arrêt dans la ville de Zugdidi pour y déjeuner, nous aborderons la Svanétie pour rejoindre la ville de Mestia (1500 m), classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Visite de musée ethnographique de Mestia, riche par les anciennes icônes. Dîner et nuit à l’hôtel à Mestia.
Jour 12: MESTIA / USHGULI / MESTIA : Petit déjeuner à l’hôtel. Le matin départ vers le village Ushguli (1900 m), situé au pied du mont Chkhara (5068 m), c’est l’un des plus hauts villages habités d’Europe, protégé par une vingtaine de tours de pierre sèches, à l’écart de tout : un des points fort de cette découverte de la Géorgie. Nous visiterons le village, la petite Eglise de la Dormition avant d’entamer une promenade (environ 3 heures A/R, dénivelé environ 70 mètres) dans la Vallée d’Engouri, vers le glacier de Chkhara. Le déjeuner sera pris sous la forme d’un pique-nique. Retour à Mestia, dîner et nuit à l’hôtel.
Jour 13: MESTIA/BATOUMI : Petit déjeuner à l’hôtel. Le matin nous quitterons l’hôtel pour une balade  en pleine nature assortie d’un pique-nique (environ  5 heures A/R, dénivelé d’environ 150 mètres). De retour à Mestia, nous visiterons une Tour de guet traditionnelle svane.  Dîner et nuit à l’hôtel.
Jour 14: MESTIA / ZUGDIDI / BATUMI: Petit déjeuner à l’hôtel. Le matin nous redescendrons les contreforts du Caucase pour rejoindre la ville de Batumi au bord de la mer Noire. Sur la route visite de l’église de Transfiguration de Tsalendjikha, connue par ses belles fresques de XIV s. Déjeuner en cours de route à Zugdidi. Ancien comptoir grec, plus tard soumise aux Turcs puis aux Russes, Batumi fut chantée par les poètes (Mandelstam) et par les peintres avant de devenir la capitale de la province d’Adjarie. Grand port de négoce et ville de plaisance, elle s’étire sur les bords d’une mer Noire qui est bleue azur ! Elégante, impériale, la ville parle de son passé et expose son architecture du XIXe siècle, mais Batumi est aussi en pleine mutation, industrieuse et dynamique, balnéaire et culturelle, elle est un symbole fort de la Géorgie du XXIe siècle. Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel à Batoumi
Jour 15: BATUMI / TBILISSI : Petit déjeuner à l’hôtel et le départ à Tbilissi. Sur la route visite des grottes de Prométhée, un des plus grands parcs souterrains en Europe. Déjeuner et continuation la route vers Tbilissi. Arrivée à Tbilissi fin après – midi. L’installation à l’hôtel. Dîner de départ dans un restaurant géorgien de Tbilissi. Nuit à l’hôtel au centre de Tbilissi.
Jour 16: TBILISSI / Départ: Transfert pour l’aéroport de Tbilissi et le départ.
Demandez le devis et votre programme plus détaillé.

Facebook

*/?>